Lecopot, artisan fabricant de toilettes sèches écologiques

Interview de Julien BOYER, créateur de Lécopot, entreprise artisanale de fabrication de toilettes sèches écologiques dans l’Aude

Léxopot, fabrication de toilettes sèches

Durabilis. Julien Boyer, vous êtes le créateur de l’entreprise Lécopot spécialisée dans la fabrication de toilettes sèches. Comment vous est venue l’idée de ce projet d’entreprise ?

Originellement issu d’une filière technique (bac en mécanique industrielle), j’ai acquis de nouvelles compétences via des formations pour adultes afin de donner matière à mes convictions écologiques. J’ai donc acquis des compétences en paysagisme puis en maraîchage en culture biologique où j’ai pris conscience de la dégradation exponentielle de nos sols et de l’importance du compostage entre autre. Au final, je me suis ré-orienté dans la menuiserie pour travailler une matière chaude, vivante et durable.

Fort de ces nombreuses expériences, j’ai souhaité travailler sur un projet rassemblant mes convictions. Utilisateurs convaincus de toilettes sèches depuis quelques années, l’idée d’en fabriquer et de les vendre est apparue logiquement.
Le constat qu’on ne trouvait sur le marché que des toilettes sèches très simples et sans recherche esthétique nous alarmait. Il nous paraissait important de donner des formes attractives à ces objets qui souffrent de nombreux a priori négatifs. Lécopot est ainsi née du désir d’allier trois aspects importants pour nous : la précision créative du travail artisanal, l’économie d’une ressource en péril (l’eau), le compostage pour nourrir la terre et améliorer les sols.

Durabilis. Quel est le principe de fonctionnement et d’entretien d’une toilette sèche à litière biomaîtrisée (TLB) ?

Une toilette sèche fonctionne très simplement et n’a besoin d’aucune approche technique complexe pour bien fonctionner. Le principe étant de valoriser nos déjections au lieu d’en faire une matière polluante difficile à traiter.

Pour se faire, on utilise une toilette avec un récipient étanche qui recueillera la totalité de nos déjections (urines et fèces) auxquelles on ajoute de la litière (copeaux de bois, sciure, résidus végétaux secs et finement broyés).

toilettes sèches en OccitanieL’objectif de la litière est d’apporter l’équilibre en carbone en vue du processus de compostage. En effet, nos déjections sont très riches en azote et doivent être compensées avec du carbone afin d’obtenir un mélange équilibré après compostage.
La litière sert également à empêcher le développement des odeurs dans la toilette et cela fonctionne vraiment très bien. Beaucoup de primo utilisateurs sont stupéfaits quant à son efficacité en termes de gestion des odeurs. Il faut bien dire que cela reste la première appréhension des gens. De plus Lécopot propose des boites de micro-organismes sélectionnés et bénéfiques pour des toilettes sèches sans odeurs !

On consomme en moyenne 1,5 litre de litière par personne et par jour, l’équivalent d’une poignée ou d’une louche après chaque utilisation. Après quelques jours d’utilisation, on vide le récipient plein dans un composteur placé dans son jardin. Le seau est alors rincé puis remis en place avec 5 cm de fond de litière. Prêt à être de nouveau utilisé.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !
Le compostage va faire son œuvre sur un cycle de deux ans pour offrir à la grande joie des utilisateurs une merveilleuse matière prête à nourrir le sol. La récolte annuelle du compost est un moment magnifique lors duquel on reprend pleinement conscience de la magie de la vie.

Durabilis. Comment se déroule la fabrication d’une toilette sèche dans votre atelier ?

Notre motivation est de proposer des toilettes confortables à l’usage et au regard. Les toilettes sèches faisant front à beaucoup de préjugés négatifs, il nous est apparu indispensable de les rendre engageantes. C’est pourquoi nous soignons particulièrement l’esthétisme de nos créations.
Utilisateurs engagés, nous connaissons les éléments importants qui font qu’une toilette sèche est confortable et nous les mettons en œuvre dans la fabrication.

Nous travaillons avec des ressources locales lorsque cela est possible. Par exemple, le Douglas utilisé pour nos produits d’extérieur provient de forêts locales. Nous travaillons également avec des panneaux de bois qui sont plus adaptés pour la fabrication de nos modèles intérieurs. En effet, ceux-ci sont plus résistants pour l’usage qui en est fait. Cependant, nous ne travaillons qu’avec des essences françaises ou européennes.
Nous travaillons prioritairement avec les acteurs locaux.
Les matériaux ainsi sélectionnés sont ensuite mis en œuvre dans notre petit atelier. Nous travaillons de manière artisanale à cinq personnes maintenant (mars 2016). Nous fabriquons généralement en petites séries de 10 à 20 pièces. Ceci est idéal pour que le travail reste agréable et permette tout de même d’offrir des tarifs intéressants à nos clients.

Durabilis. Les toilettes sèches permettent  de ne pas gaspiller et de ne pas polluer la ressource eau. Les déchets peuvent être également recyclés par du compostage. Quelles solutions propose Lécopot ?

Nous proposons une gamme assez complète pour répondre à toutes les demandes.
Ainsi notre gamme intérieure compte 11 modèles différents avec une gamme de prix accessible à toutes les bourses. Nous proposons également trois modèles de cabines extérieures disponibles chacune en trois finitions. Artisans, nous effectuons également des installations sur mesure aux dimensions et formes souhaitées par nos clients.
Nous fournissons également tous les seaux et accessoires indispensables pour les auto-constructeurs, et depuis peu, une gamme complète de composteurs adaptés à l’utilisation des toilettes sèches.
Nos produits s’adressent aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, associations et collectivités.

Durabilis. Comment parvenez-vous à commercialiser vos produits, depuis votre implantation rurale en haute-vallée de l’Aude ?

Le développement du e-commerce aujourd’hui nous a beaucoup aidés pour lancer notre entreprise. Nous commercialisons principalement via le net sur notre boutique en ligne.
Cependant, la relation avec le client est limitée avec ce système, c’est pourquoi nous aimons nous rendre sur les foires bio et salons écologiques pour rencontrer nos clients éloignés.
Depuis notre création en 2010, nous avons voulu proposer des produits de qualité à prix raisonnable pour tous les types de clients. Nous nous adressons aussi bien aux bricoleurs auto-constructeurs qui souhaitent fabriquer eux-mêmes en leur fournissant les matériaux indispensables et de qualité. Mais notre cœur de métier reste la conception et la fabrication de modèles de toilettes sèches pratiques et confortables. Nous faisons également constamment évoluer notre gamme de produits, en créant de nouveaux modèles et en élargissant aux produits connexes. Ainsi, nous commercialisons depuis peu des composteurs adaptés aux toilettes sèches. Le bouche à oreille et les différents réseaux faisant le reste.

Durabilis. Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur souhaitant développer son activité via l’Internet ?

Internet est, aujourd’hui, incontournable surtout lorsque l’on a peu de visibilité localement. Que ce soit en site web vitrine de l’activité ou bien en véritable boutique en ligne. Il est facile de construire un site, seul, derrière son ordinateur. Cependant, il paraît important de savoir s’entourer de personnes compétentes car on y passe vite tout son temps si l’on veut bien faire.
Artisan menuisier, nos compétences premières ne sont pas l’Internet et il est difficile de trouver le temps de tout gérer seul. De plus, les règles de l’internet (aspects légaux, référencements, …) sont de plus en plus complexes et un bon conseiller peut faire gagner beaucoup de temps. Je pense qu’il ne faut pas hésiter à investir une part de son budget pour disposer d’un outil performant. Reste à trouver la ou les personnes compétentes et à prix raisonnable.

Contact : Julien Boyer
Z.A. de Mayrac. 11190 Couiza – France
Téléphone : +33 (0)4 48 31 00 21
Site sécurisé : lecopot.com | Astuces et conseils pratiques sur le blog Lécopot

Propos recueillis par J. Valina, 2015, actualisés en octobre 2017.


Comments are closed.