EcoSD, réseau chercheurs-entreprises pour l’écoconception

L’éco-conception ou la conception durable sont des enjeux industriels et sociétaux importants

Ecosd, réseau écoconception

L’Agence du Développement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) est un promoteur de l’éco-conception (enjeux de l’écoconception) ainsi que la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS) qui voit en l’éco-conception des produits et services un facteur de compétitivité pour les entreprises.
L’éco-conception consiste à concevoir des produits, services et activités humaines en considérant depuis le départ leur cycle de vie (voir la figure) pour en minimiser à chaque étape à la fois la consommation de ressources non renouvelables et les impacts dans l’air, l’eau, les sols et, de manière ultime sur la santé humaine et la biodiversité. On perçoit bien qu’éco-concevoir un bien ou un service tout en assurant sa performance technique et économique peut s’appliquer à tous les domaines industriels et de l’activité humaine et toucher à de nombreuses disciplines scientifiques.

Un réseau mêlant à parts égales chercheurs et entreprises s’est donc structuré il y a 2 ans : le réseau EcoSD (www.ecosd.fr). Il s’agit d’une association loi 1901 dont le but principal est de favoriser les échanges entre chercheurs, entre industriels et entre chercheurs et industriels, afin de créer et diffuser les connaissances dans le domaine de l’Eco-conception de Systèmes pour un Développement durable (EcoSD) en France et, au-delà, de faire reconnaitre l’expertise française à l’international.

Les membres du réseau EcoSD

Ses membres dont de type :
1. universitaire recherche et formation : CentraleSupelec, MINES ParisTech, Arts et Métiers ParisTech, AgroParisTech, Grenoble INP, Supmeca, EPF, ESTIA, IRCCYN (dont Centrale Nantes), I2M Bordeaux, IFSTTAR, IRSTEA, IRIAF, UTC, UTT, Université de Toulon, Université de Cergy Pontoise, IsraraLyon, Université Lumière Lyon 2, IFP Energies Nouvelles
2. entreprises : ArcelorMittal, Vinci Construction, PSA Peugeot Citroën, Safran Sagem, Schneider Electric, Faurecia, EVEA, Neopost, Parkeon, Orange, DCNS
3. membres partenaires : CARMA, CETIM, CSTB, FCBA, Gimélec, Pôle éco-conception, APESA, ScoreLCA, TUDOR
4. membres institutionnels : DGCIS, ADEME, MESR, DGCIS, DGA

Un acteur incontournable de la recherche en éco-conception

Après sa seconde année d’existence officielle, grâce au travail des membres et au soutien des structures adhérentes, le Réseau EcoSD conforte sa position d’acteur incontournable de la recherche en éco-conception de systèmes durables en France. Cette position est le résultat d’un ensemble de 5 types d’actions et d’évènements ouverts aux structures adhérentes et parfois au grand public :
1. Des séminaires de recherche ont lieu 4 fois par an sur une journée à Paris. C’est l’occasion de rendre compte des avancées des jeunes chercheurs et docteurs ainsi que des pratiques et problématiques des entreprises sur des thèmes variés.
2. L’atelier thématique annuel est un rendez-vous scientifique en anglais ouvert à l’international sur une thématique précise. Ouvert aux personnes extérieures au réseau (dans la limite des places disponibles), il permet aux meilleurs experts nationaux et internationaux de faire le point sur les avancées et de participer à des tables-rondes. Le thème de l’ATA 2013 était l’ACV conséquentielle  et celui de 2014 qui s’est déroulé à Nantes était « the notion of function in eco-design » et celui de cette année (12 mars 2015 à Paris) sera sur le thème « Challenges of eco-innovation ».
3. 4 cours d’excellence : ce sont des semaines de formation de haut niveau qui peuvent être validées dans la formation obligatoire d’un docteur en sciences (elles sont inscrites dans les formations doctorales des écoles doctorales) ou accessibles aux experts d’entreprises.
a. CDE 1 : Advanced LCA Methodologies and Tools, Uncertainties and variability (MINES ParisTech, Université de Nantes) du 26 au 30 janvier 2015 à Sophia-Antipolis.
b. CDE 2 : Méthodes pour l’analyse et la conception des solutions intégrées de produits et de services (Grenoble INP, Mines de Saint-Etienne) du 18 au 22 mai 2015 à Grenoble.
c. CDE 3 : Design for Recycling, Remanufacturing and Reuse (Arts et Métiers ParisTech Talence, Université du Sud Toulon) du 17 au 21 novembre 2014 à Bordeaux.
d. CDE 4 : Ecodesign of complex systems (Ecole Centrale Paris, Supméca, AgroParisTech) du 1er au 5 juin 2015 à Châtenay-Malabry.
4. Des projets de recherche collaboratifs sont proposés et organisés par les membres du réseau EcoSD avec financement du réseau. Ils visent à faire travailler conjointement plusieurs universitaires, industriels et partenaires dans une dynamique de recherche-action articulée autour de groupes de travail. Sur une durée de un an, ces PRC ont déjà permis d’aboutir à des réflexions, livres blancs et d’enclencher de plus importants projets de recherche sur les thèmes suivants :

a. Base de données environnementales pour un logiciel d’analyse de cycle de vie bâtiment
b. Comportements soutenables des consommateurs
c. Eco-packagin g innovant
d. Eco-conception et ingénierie numérique
e. Indicateurs environnementaux et prise de décision
f. Eco-conception et biodiversité
g. Eco-performance des procédés de fabrication
h. Empreinte eau
i. Les moutils et méthodes d’éco-innovation
j. L’innovation frugale pour la dématérialisation et la déconsommation
k. Outil logiciel Design for Recycling
l. Les méta-analyses en Analyse de Cycle de Vie, application aux batteries automobiles

5. Le Réseau EcoSD lance cette année un nouvel événement sous la forme du Défi Eco Innovation Jeunes Chercheurs. Il vise pour un ou plusieurs groupe(s) de jeunes chercheurs (ingénieur ou docteur, de entreprise ou de l’université, depuis moins de 7 ans) à répondre à un sujet prospectif proposé par une entreprise en développant une maquette virtuelle/réelle d’un système éco-innovant par un travail multidisciplinaire réparti sur 5 mois (incluant 6 journées en présentiel). Le sujet proposé pour cette première édition en partenariat avec la société Steelcase est : « Eco-innovation dans le domaine du Mobilier de Bureau Soutenable – MdBS ».

Le réseau EcoSD est déjà bien visible au niveau national et international avec un site web www.ecosd.fr, ses publications scientifiques sont accessibles en ligne sur le site du CNRS HAL. EcoSD est présent et anime plusieurs sessions de conférences internationales (ASME/IDETC, Life Cycle Management). EcoSD est enfin un partenaire des institutions ADEME et MESR pour le conseil et la participation aux appels à projets scientifiques en reflétant des problématiques scientifiques et des préoccupations actuelles des entreprises.

Contacts :
Dominique Millet, Université de Toulon, Président de EcoSD
Bernard Yannou, CentraleSupelec
Isabelle Blanc, MINES ParisTech
Alexandre Popoff, Université de Toulon
Sophie Richet, PSA

Propos recueillis par J. Valina


Poster votre commentaire